Association des Professionnels de Santé Amateurs de Vin
  • Bienvenue

LES VINS (4544)

Recherche

          Recherche avancée


Domaine : Jacques Selosse Cuvée : Substance
Appellation : Champagne Millésime : NM
 


Anciennement dénommée "Origine", cette cuvée grand cru blanc de blancs présente la particularité d’être élaborée selon le système de la solera. Ainsi les vins, après vinification et élevage en fûts neufs, sont mélangés dans un même foudre, année après année depuis 1986, et une partie de l’assemblage est prélevée pour faire le tirage. Les vins les plus jeunes "s’éduquent" et se fondent en foudre au contact des plus anciens, développant ainsi une typicité de terroir et non de millésime. Cela correspond à une autre vision de l’assemblage Champenois, basée non plus sur l’assemblage final de vins élevés séparément mais sur un assemblage issu d’un élevage commun en solera dans sa partie finale. Les raisins proviennent exclusivement du grand cru de chardonnay d’Avize. Autre particularité, la vinification se fait quasiment intégralement en fûts neufs et l’élevage en foudres. Le dosage est mesuré, entre 4 et 5 grammes par litre. Il existe trois niveaux d’assemblage d’années différentes pour cette cuvée mais cette précision n’est malheureusement pas portée lisiblement sur l’étiquette. Il est néanmoins désormais possible de les identifier en fonction des indications de lot. Les différences sont certainement importantes ne serait ce qu’en fonction de l’âge des vins de chaque assemblage. Le tirage de cette cuvée dégorgée en septembre 2001 était excellent en février 2002 et fait l’objet de cette note de dégustation. A ce sujet, il faut préciser que ces grands champagnes ne sont jamais meilleurs qu’à leur sortie du domaine, juste après leur dégorgement. Il ne sert généralement à rien de les conserver, bien au contraire, car ils développent alors des arômes plus marqués de rancio qui les rendent très typés et leur enlèvent un peu de leur fraîcheur. Une seule exception: avoir une cave constante à 12° et au taux d’humidité important, conditions proches de celles des caves champenoises. Dans ce cas la cuvée "Substance" peut se conserver et se bonifier de longues années sans aucun problème (voir la note sur la cuvée "Origine"). Rappelons que la bonne conservation de ces champagnes peu protégés est indispensable sous peine d’être cruellement déçu. La robe de ce "Substance" est or pâle et la mousse très fine et légère, formant un fin cordon. Joli nez fin et floral, finement boisé mais surtout très minéral avec des notes de cire en soutien. La bouche est fraîche, pleine et développe une belle puissance sans aucune lourdeur. Des saveurs crayeuses et minérales emplissent longuement la bouche soutenues par la belle texture du vin et une fine amertume en finale. C’est vraiment très beau et d’une réelle pureté. Deux autres bouteilles dégorgées en juin 2005 et dégustées en juillet et octobre 2006 était superbes également, très similaires, avec une grande fraîcheur soulignant la minéralité et la vinosité. Belle robe claire aux tonalités or jaune avec des reflets plus dorés, surmontée d’une mousse abondante à la bulle très fine. Les notes minérales, de cire, de fin rancio sont d’une grande pureté d’expression. L’alliance d’une vinosité et d’une richesse imposantes pour un blanc de blancs à une sensation de légèreté en bouche est exceptionnelle. A noter que le numéro de lot L8698 indiquait qu’il s’agissait d’un assemblage de vendanges de 1986 à 1998. La cuvée "Substance" est une magnifique démonstration de l’élevage en solera en Champagne. Una autre bouteille dégorgée en octobre 2006 et dégustée en janvier 2008 s’est avérée très riche et puissante, avec une finale aux notes salines. Le caractère oxydatif lié au mode d’élaboration était très marqué au détriment de la minéralité. Les arômes de fruits à noyau soulignaient la grande vinosité de ce vin qui n’apparaissait plus vraiment typé chardonnay comme on se l’imagine. Cet exemplaire, bien qu’excellent par ailleurs, est à réserver aux inconditionnels de la maison car il est difficile à comprendre et à apprécier. Substance est une vraie cuvée de prestige dont l’élaboration demande de la passion mais aussi du temps et des moyens. Elle est donc rare (3.600 bouteilles environ élaborées chaque année) et chère. C’est bien plus qu’une curiosité car ce vin représente parfaitement la vision du vin d’Anselme Selosse l’amenant à élaborer des champagnes authentiques et à la personnalité affirmée qui expriment pleinement ses convictions. En avril 2012 une bouteille dégorgée en mars 2006 arborait une robe dorée avec une belle mousse très fine et abondante. Le nez évolue sur des notes de pomme, de noix, de minéral, de rancio d'une grande subtilité. La bouche s'avère dotée d'une matière riche et mûre, avec une grande acidité qui tend le vin dans un registre vineux et salin. C'est un grand champagne très original à réserver aux initiés.




Aucun commentaire

Un site du portail Affinite-sante.com | Informations légales | Webmaster | Faire connaître à un ami
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.