Association des Professionnels de Santé Amateurs de Vin
  • Bienvenue

LES VINS (4528)

Recherche

          Recherche avancée

Le club

Bienvenue sur le site de l’APSAV, le site des professionnels de santé amateurs de vin

LE CONCEPT DU CLUB

Le concept de l’APSAV, l'Association des Professionnels de Santé Amateurs de Vin, est de fédérer au sein d’un club des professionnels de santé autour d’une affinité commune, la passion du vin, sous l'angle de la sensorialité.

A QUI S’ADRESSE LE CLUB ?

A tous les professionnels de la santé, qu’ils soient médecins, pharmaciens, professions paramédicales, mais aussi toute personne travaillant en relation avec le corps médical. Peu importe le niveau de connaissance en vins : du néophyte à l’amateur éclairé, chacun a sa place au sein du club et y trouvera matière à vivre pleinement sa passion du vin.

LE SITE INTERNET

Le vecteur principal d’information sera le site Internet.

Volontairement accessible à tous le site est un outil vivant dont les rubriques consacrées au vin sont en évolution permanente. Il faut donc le consulter régulièrement en fonction de ses goûts et centres d’intérêt vinicoles.

En permanence de nouvelles notes de dégustations seront ainsi mises en ligne, ou viendront modifier celles déjà consultables en fonction de nouvelles dégustations.

Ce dernier aspect tient au fait que le vin est un produit vivant qui subit des variations importantes dans le temps, il peut se bonifier, parfois sur plusieurs décennies, mais il va hélas aussi finir par s’altérer, ce dont il faut évidemment tenir compte. D’autre part, il est rare que toutes les bouteilles dégustées soient de qualité ou d'appréciation identique et ce pour de multiples raisons. C’est pourquoi les commentaires de dégustation sont en évolution constante ce qui, au passage, est le grand avantage d’Internet par rapport à un support écrit qui reste la "photo" d’un instant figé par définition. Vous disposez ainsi à chaque consultation du site de la dernière évaluation qui a été faite du vin sélectionné.
D’autre part dans un souci d’amélioration permanente du site les fiches sont amenées à être modifiées en fonction d’informations nouvelles ou complémentaires obtenues sur les vins dégustés.
Toutes les régions et tous les pays vinicoles, avec des vins couvrant de nombreux millésimes, seront, dans les limites du possible, examinés et commentés. Ceci afin de satisfaire le plus grand nombre et prendre en compte l’évolution du marché du vin et certaines de ses grandes tendances. Bien sûr, selon les goûts exprimés, certaines régions seront plus particulièrement mises en valeur. Mais il faut garder à l’esprit que c’est la diversité de l’offre et la curiosité du dégustateur, qui ne doit pas hésiter à partir à la découverte de goûts nouveaux, qui font du monde du vin un univers aussi passionnant aux plaisirs sans cesse renouvelés.
La priorité sera donnée aux vins les plus qualitatifs afin de vous faire découvrir le meilleur du vignoble. Cet aspect ne veut pas dire qu'il ne sera question que des vins les plus chers et les plus rares de leur appellation mais plutôt de ceux considérés dignes de votre intérêt et témoignant du talent du vinificateur.
Quelques exceptions à ce principe seront éventuellement faites, uniquement à titre indicatif, afin de donner une vision plus complète d’une appellation.
Cette base de données vous est réservée et vous en avez l’accès en exclusivité. Au fil des mois, ce sont ainsi des milliers de notes de dégustation que vous pourrez consulter en fonction de vos envies du moment, ce qui en fera une base de données originale par sa diversité.

A titre indicatif, en décembre 2017 il y a plus de 4.500 notes de dégustation mises en ligne

Tous les vins commentés sur le site ont été dégustés et mis en ligne par l’animateur de l’APSAV, Gilles Lombard, avec une approche avant tout hédoniste du vin. L’un des avantages de cette formule est de permettre des comparaisons directes entre des vins différents avec une même référence culturelle, celle du dégustateur. Celle ci se base sur la dégustation depuis plus de trente ans de milliers de bouteilles de toutes origines, y compris la grande majorité des plus grands vins, sur plus d’une centaine de millésimes et ce en vins rouges comme en vins blancs.
L’inconvénient est bien évidemment de ne représenter qu’un seul avis, reflétant la culture, l’expérience et les goûts personnels du dégustateur. L’objectivité n’existe en vin que sur des données techniques comme par exemple le taux d’alcool, la teneur en sucre ou en acidité. La qualité perçue d’un vin restera toujours une notion subjective sujette à discussion sans fin et c'est très bien comme cela.
Toutefois, cette connaissance du vin est également le fruit de très fréquents échanges et partages avec des professionnels du vin, vignerons, sommeliers, restaurateurs, journalistes, cavistes et de nombreux grands amateurs. S’agissant d’un produit hautement convivial comme le vin, on ne se forge pas une culture d’oenophile tout seul mais en écoutant et en échangeant avec ses compagnons de dégustation.
Déguster un grand vin seul est toujours frustrant et réducteur, sauf dans quelques rares occasions, et ne nous semble pas correspondre à la philosophie conviviale de l’amateur de vin. L’un des objectifs de l’APSAV est évidemment de favoriser ces indispensables échanges dans une ambiance détendue et amicale, ce qui est l’objectif principal des soirées dégustation qui seront organisées.
Les bouteilles commentées sont les mêmes que celles que vous pourriez trouver à la propriété, bien sûr, mais aussi et surtout, car c’est finalement une source d’approvisionnement plus fréquente chez les cavistes, au restaurant, dans les ventes de vins aux enchères, ou bien au fond de votre cave. En effet les meilleurs vins, rares et souvent élaborés en quantités infimes, sont quasiment toujours indisponibles à l’achat à la propriété. Les notes de dégustation ne concernent pas, sauf rares exceptions, des échantillons goûtés parmi des dizaines d’autres dans des dégustations officielles ou des vins goûtés au fût avant élevage et mise en bouteille. Cette précision est importante car les différences d’appréciation et de contexte sont souvent considérables. Il s’agit ici d’un réel reflet du marché du vin pour l’amateur et non pas d’une approche professionnelle uniquement technique. Pour tenter de comprendre l’émotion que procure un vin expressif et pouvoir en parler avec une approche épicurienne ou mieux encore hédoniste, il faut en effet prendre le temps de le déguster. Ceci n’est pas facile dans les grandes dégustations où beaucoup trop de vins sont abordés en même temps, qui plus est dans un temps forcément limité. De plus, un vin étant fait pour être bu et être digeste, il est difficile d’en parler quand on n’a fait que le goûter et le recracher. C’est d’ailleurs en partie à cause des excès engendrés par ces "dégustations" (le mot est-il bien choisi ? car ce sont essentiellement des séances de travail...) au cours desquelles les vins doivent pouvoir briller et séduire immédiatement pour se démarquer, que sont souvent élaborés des vins sur extraits, sur concentrés, au boisé prédominant, ou simplement trop riches en alcool. Un vin excessif sortira plus facilement du lot qu’un vin équilibré. Sans doute sont-ils impressionnants sur une gorgée, mais pourra t’on en boire plus d’un verre sans sensation de saturation ? Et comment vont-ils évoluer et se comporter lorsqu’ils seront enfin commercialisés ? Les dégustations basées sur une approche épicurienne permettent ainsi, à notre avis, de mieux "coller" aux attentes réelles de l’amateur passionné.

Comment sont classés les vins ?

Les informations sur les vins sont classées dans deux grandes sections intitulées "La France du vin" et "Le monde du vin". Dans chacune de ces deux rubriques un menu vous permet de choisir la région souhaitée avec, pour les plus importantes, un second menu entrant dans le détail des appellations de cette région. Celles ci font alors l’objet d’un traitement individuel. Chaque région ou appellation sera brièvement présentée avec les cépages de chaque vin. Une liste de vins avec fiches de dégustation et si possible la reproduction des étiquettes ou de la bouteille, vous permettra ensuite de faire connaissance avec les caractéristiques réelles des vins. C’est en consultant ces fiches que vous trouverez, exemple à l’appui, des informations sur le style des vins et des vignerons. Par choix, les commentaires portent essentiellement sur des vins et des domaines jugés ayant attiré l'attention.


En complément des informations données dans ces rubriques des dossiers plus complets seront consacrés à une région ou à un sujet spécifique chaque dossier étant ensuite archivé dans la rubrique "Les dossiers" afin de pouvoir être consulté à tout moment. De même les millésimes plus anciens (par convention ceux élaborés avant 1980) font l’objet d’une rubrique spécifique intitulée "Le coin des historiques" avec un moteur de recherche vous permettant de cibler celle-ci selon vos goûts. A consulter, ne serait-ce que pour la beauté et le charme des étiquettes du passé. Sans compter quelques informations étonnantes dans les commentaires de dégustation... D’autres vins aux caractéristiques particulières, élaborés selon les principes biologiques, ou sans soufre, ou Kasher, ou encore élevés en altitude ou sous l’eau seront traités avec un archivage dans la rubrique "Les vins spécifiques". Les nouveaux et fameux "vins de garage" ou assimilés seront classés dans cette rubrique. Les vins de garage étant des vins confidentiels, élaborés quasiment à la manière des Bonsaïs, littéralement conçus et élevés dans des garages, c’est à dire dans des locaux aux dimensions très réduites. Le premier et plus fameux exemple en est le "Château" de Valandraud à St Emilion. Le site utilisant une base de données, tous les vins peuvent être liés aux différentes rubriques qui les concernent. Ainsi un champagne du millésime 1969 se trouvera dans la rubrique "Champagne" de "La France du vin", mais aussi dans la rubrique "Le coin des historiques" et dans le dossier "Champagne". Si en plus il a été élaboré en "biodynamie", il figurerait également dans cette rubrique. Il y a donc possibilité de croiser le même vin plusieurs fois et en tout cas toujours où on le cherche selon ses critères de sélection.

Un site interactif.

Ce site étant le votre, sa vocation est aussi de répondre à toutes les questions que vous vous posez, que ce soit sur des thèmes traités ou non sur le site. Ce sera à la rubrique "Forum" de tenir ce rôle. Les réponses seront données le plus rapidement possible par le responsable du site. Bien évidemment d’autres membres pourront également répondre. Mais la théorie, aussi intéressante puisse t’elle être ne remplacera jamais la pratique. Finalement, au delà de tout ce que l’on peut lire ou entendre, seule la dégustation d’un vin peut vous permettre de dire s’il vous convient. Le grand vin c’est celui qui vous fait vibrer.

C’est pourquoi des soirées dégustation couplées à une Formation Médicale Continue seront régulièrement organisées.

LES SOIREES DEGUSTATION

Afin de développer les échanges entre membres du club des soirées dégustation seront organisées dans toute la France.

LE BULLETIN D'INFORMATION "APSAV.COM"

En projet dans sa nouvelle définition ce bulletin d'information viendra apporter une information complémentaire au site Internet avec, entre autre, des reportages sur des domaines connus ou en devenir, des interviews de personnalités du monde de la santé centrées sur leur passion du vin, des informations pratiques. Elle sera adressée à tous les membres du club et à ses partenaires. 

COMMENT UTILISER LA FICHE DEGUSTATION

Les fiches dégustation de l’APSAV ont été conçues pour vous permettre de conserver une trace de toutes les informations nécessaires à une bonne mémorisation des vins dégustés. Paradoxalement, plus on déguste des vins plus on éprouve des difficultés à les classer et à les reconnaître, tant il est vrai que chaque catégorie de vins peut engendrer des modèles radicalement différents sans que l’on puisse affirmer que l’un d’entre eux soit le modèle absolu du genre et le point de référence. C’est pourquoi il est important de prendre des notes, témoignant de ses propres sensations, et de les relire régulièrement afin de mieux cerner les différences d’appréciation et de compréhension des vins au fil du temps. Cette fiche peut être utilisée en toute occasion et non pas seulement lors des dégustations du club. Classées par thème, elles constitueront votre mémoire de dégustateur.


Télécharger la fiche de dégustation.


La fiche de dégustation commence par des données sur la date et le lieu. Ces deux notions sont très importantes et ne doivent jamais être négligées : en effet boire un vin du millésime 1985 en 1986 à sa sortie ou en 2002, à sa maturité optimale, n’a pas la même signification. Le boire en hiver ou en été est aussi une indication précieuse, certains vins étant plus difficiles à apprécier l’été quand il fait chaud. De même, boire un vin au restaurant, chez soi ou dans la cave d’un vigneron, a une incidence. Les différences de conservation, de température de service du vin, d’environnement, d’attention du dégustateur, de convivialité sont importantes et influent sur l’appréciation globale du vin. L’indication du ou des cépages employé(s) permet de mieux comprendre les différences de choix des vinificateurs au sein d’une appellation. La rubrique "autres précisions", facultative, permet de noter en complément les caractéristiques du terroir, de l’élevage (emploi de fûts neufs par exemple), de l’âge des vignes etc...lorsqu’elles ne figurent pas sur l’étiquette. Les mentions sur l’étiquette doivent être minutieusement relevées car elles permettent d’éviter de confondre des vins d’apparence similaire et éventuellement de démasquer une contrefaçon, ce qui n’est pas si rare sur des bouteilles prestigieuses ou anciennes. En effet, la simple mention "réserve" ou "vieilles vignes" sur une étiquette peut vous faire passer d’un vin anodin à une petite merveille, d’où l’intérêt d’être attentif. La fiche est donc rédigée de manière à vous faire noter toutes les informations utiles. Pour les vins anciens la notion de mise en bouteilles au château ou par un négociant est importante. Il faut le noter sous la rubrique "autres précisions" au même titre que toute indication complémentaire au nom de la cuvée comme "vendanges tardives" ou "cuvée spéciale" par exemple. Le relevé du degré alcoolique indiqué est intéressant car il permet de se faire une idée sur le vin. Un sancerre à 11°5 ou à 13°5, indique obligatoirement une différence de produit, le second pouvant être un vin de vendange tardive. Les mentions sur le bouchon sont également importantes à noter ou à vérifier, même si malheureusement elles sont souvent très incomplètes voire inexistantes. C’est dommage car les étiquettes s’abîment avec le temps et surtout l’humidité des bonnes caves, rendant parfois l’identification du vin difficile. De plus, les bouchons sont plus complexes à falsifier que les étiquettes. Or il est souvent très facile de décoller une étiquette et de la changer pour une autre plus gratifiante. Ne parlons pas des millésimes indiqués sur une collerette, très tentants à modifier...au profit d’un glorieux millésime. De manière générale, les indications du bouchon priment les indications de l’étiquette lorsqu’elles sont différentes. Il est important de noter si le vin dégusté a été passé en carafe, car cela modifie les qualités et les défauts du vin. Cela permet aussi de valider ou non, pour le vin testé, l’emploi de la carafe et surtout la durée durant laquelle le vin doit être décanté ou aéré pour être à son meilleur. L’aspect visuel correspond à la description de la robe du vin. Le critère important est la couleur et l’intensité de celle-ci. Le vin peut être plus ou moins brillant, opaque, trouble. La robe peut présenter des dégradés de couleur en allant du centre vers le bord du verre. La mousse d’un Champagne peut être fine ou grossière etc... Les critères olfactifs correspondent aux sensations ressenties au nez avant la mise du vin en bouche mais aussi après et sur toute la durée de la dégustation, afin de voir l’évolution des parfums à l’aération, dans le verre. Il est même intéressant de sentir le verre vide afin de vérifier la rémanence des arômes. La description doit être personnelle et correspondre aux sensations ressenties. Cela ne sert à rien de vouloir chercher à tout prix de nombreux et hypothétiques parfums complexes ou exotiques lus dans une critique ou commentés par votre voisin, l’essentiel est d’éprouver du plaisir et d’évaluer la complexité, l’équilibre et l’intensité du vin selon ses propres goûts et émotions. Il en est de même pour les critères gustatifs. Même si l’aspect visuel et les critères olfactifs sont importants, les critères gustatifs représentent le paramètre essentiel de l’appréciation générale dès lors que l’on veut bien considérer que le vin est une boisson festive faite pour être bue. On a parfois tendance à l’oublier en "intellectualisant" trop la dégustation. La liste des indications données sur la fiche vous permet de préciser votre appréciation en évitant d’oublier des critères importants. L’impression générale est l’indication la plus importante car elle exprime l’émotion ressentie et non pas la somme des qualités et/ou défauts du vin évalués critère par critère, l’amateur recherchant du plaisir et non pas une analyse technique. Cela permet aussi de juger l’équilibre du vin. Enfin, la qualité globale du vin peut être notée sur une échelle de valeur mais ce n’est pas obligatoire. Il est plus difficile qu’on ne croit d’établir une hiérarchie dans l’absolu et de ne pas sur noter des vins. L’idéal serait de débuter par un vin de légende afin de fixer la limite haute, mais ce type de vin ne se croise que rarement. D’autre part, il est difficile de comparer les mérites d’un vin blanc et d’un vin rouge, ce qui incite presque à établir une grille pour chaque grande catégorie de vins. Ceci dit, si vous pensez que tout cela est bien contraignant, rien ne vous empêche de faire abstraction de toute note et de ne vous fier qu’à vos sensations et votre plaisir. Et c’est sans doute une approche du vin plus hédoniste...


Un site du portail Affinite-sante.com | Informations légales | Webmaster | Faire connaître à un ami
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.